GILLES-FRANÇOIS CRESTIEN

Gilles-François Crestien

Gilles-François Crestien est né le 15 septembre 1828 à Saint-Paul. Il exerce la profession de notaire dans sa ville natale. Suite à un voyage à Rome, en 1861, il s’enthousiasme pour le télégraphe électrique et souhaite en équiper l’île de La ­Réunion. Il lance, en mai 1869, la Société anonyme du Télégraphe de La Réunion. Il meurt le 12 août 1891 et est inhumé au cimetière marin de Saint-Paul.