Guillaume Lecaplain consacre un bel article dans Libération au chef d’œuvre d’Ivar Ch’Vavar. C’est à lire ici.