L’ÉCHELLE MAGNANIME

10.00 

Julien Starck

128 pages
18,5 X 12 cm
Broché
ISBN: 9782914033404

Catégorie :

L’échelle magnanime est un recueil de l’excès qui, à partir de l’expérience du changement – émotionnel dans l’amour, intellectuel dans la philosophie (particulièrement celle de Giordano Bruno), physique dans les variations des sensations, des climats -, cherche à figurer le sans-fond du monde qu’appellent toute ivresse et toute poésie. Mission impossible, puisqu’une telle figure n’existe pas et ne peut pas en être une – sinon risible comme ce «cheval ivre du Nectar / qui danse au fond des phénomènes» (Le surhumain). Tout en haut de l’échelle, il n’y a pas Dieu mais son Signe, c’est-à-dire l’hyperbole du «sceau» poétique dépassant la simple image (Les formes et les sceaux) pour exprimer simultanément l’illumination et le désastre, et partager l’excès de vérité contenu dans les «antiques festins, les arènes, les fêtes» (Les océans). Cette ascension n’est pas tant destructrice que transgressive: il n’y a de poème que si la joie emporte le nihilisme, comme un «fleuve majestueux et fertile» (Lautréamont). S’il y a un face-à-face inquiet avec la mort (La mort dans l’âme), c’est pour éprouver sa propre force et reconstituer son corps dans une épiphanie (La Vénus endormie). Livre destructeur, drôle et mystique dans sa première partie, il témoigne aussi de l’évolution de son auteur dans une deuxième partie, où le mythe est dépassé, la Forme déliée dans le temps de l’amour, des images et de la prose.